• mathkbg

Le Professeur Sekimonyo publie "Analyse statistique en sciences sociales''

Mis à jour : janv. 20

Professeur Sekimonyo wa Mangango Côme, Ph. D. en analyse, Politique et planification de l’Education de l’Université d’État de Floride aux États-Unis

Quid de l’auteur ?


Quid de l’auteur ? Cet ouvrage unique du genre est écrit par le Professeur Sekimonyo wa Mangango Côme, Ph. D. en analyse, Politique et planification de l’Education dez l’Université d’État de Floride aux États-Unis en 1979. Ce natif de Kamira au Groupement de Jomba, Chefferie de Bwisha, Territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, est depuis 1980, Professeur à l’Université de Kinshasa où il est titulaire des chaires de statistique descriptive et de géographie de la population au Département des Sciences de Population et du développement de la Faculté des Sciences Économiques et de gestion. Éducation et population constituent son domaine privilégié de recherche académique. Côme SEKIMONYO est auteur de nombreuses publications dont les plis connus sont : • Réussir ou échouer à l’école en République démocratique du Congo : est-ce une fatalité ?” ; • “De l’effectivité des lois relatives à la parité homme-femme en RDC” ; - Les enfants de la rue à Kinshasa “ ; • L’impact de la pauvreté de ménage sur le comportement sexuel à risque des adolescents en RDC” ; • Pauvreté et inégalité devant l’éducation “ ; • Défis de l’enseignement et de la formation en matière des populations en Afrique : cas de la République démocratique du Congo”, etc. En dehors de son cercle académique, Côme SEKIMONYO a assumé plusieurs charges publiques parmi lesquelles : - Président de l’Assemblée provinciale de l’ex-Kivu ; Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel ; Ministre de l’enseignement supérieur, universitaire et recherche scientifique ; Député national ; Président du Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), etc. A tous ces niveaux, le Professeur SEKIMONYO a constaté la nécessité de renforcement des capacités des chercheurs, des cadres et Agents de l’État, des Politiciens, des mandataires, etc. en matière d’analyse des données statistiques dans le cadre de leurs travaux respectifs. La publication de cet ouvrage répond ainsi à ce besoin pressant.


Recension de l’ouvrage


Ce livre impérieux pour tout être humain, responsables, enseignants, cadres étudiants et chercheurs, a un volume de 190 pages, auto préfacé et imprimé aux Éditions M.E.S, - Kinshasa, réimprimé en 2020. De la définition du concept statistique à l’analyse inférentielle, cet ouvrage aura proposé des solutions aux préoccupations rencontrées en analyse statistique dont l’utilité et la demande deviennent de plus en plus croissantes depuis plusieurs décennies. L’ouvrage est articulé en six chapitres : • Définition et opérationnalisation de la statistique, • Techniques de production et de traitement des données statistiques ; • Quelques préalables à l’analyse statistique ; • Analyse statistique descriptive ; • Introduction à l’analyse multivariée • Introduction à la statistique inférentielle. Ce livre explique mieux comment, devant un problème social, un raisonnement statistique peut être envisagé.


Ce qu’il faut retenir de ce livre


L’auteur s’évertue à donner dans cette première partie de son ouvrage, les raisons ayant milité en le déploiement des sciences sociales dans l’utilisation des méthodes statistiques. Le Professeur Côme Sekimonyo révèle que les sciences sociales sont, de plus en plus, orientées vers l’analyse des données issues des observations systématiques. La capacité du stockage des données, des calculs, de l’analyse et de l’interprétation sont rendues possibles grâce à la révolution informatique qui offre plus d’informations aux chercheurs, aux étudiants et au public, en général. Les progrès de la science mettent à la disposition des spécialistes des sciences sociales, des outils d’analyse statistiques très poussées nécessitant des données sur plusieurs caractéristiques de l’unité statistique qui fait l’objet de l’analyse. Ainsi donc, l’auteur en, donne clairement la définition générale, formelle, il parle des idées aux données statistiques ; des variables aux hypothèses et de l’erreur d’opérationnalisation. Le contenu sommaire de ces chapitres se présente de la manière suivante:

- Techniques de production et traitement des données statistiques


L’écrivain de cet ouvrage affirme dans ce chapitre que les principales techniques d’échantillonnage aléatoires sont le simple random sampling ou échantillonnage aléatoire simple. Il indique qu’il existe des cours de technique d’échantillonnage. Le Professeur Côme fait la différence entre l’échantillonnage accidentel ou occidental sampling. Les notions de la méthode dite de quotas en échantillonnage et du traitement des données sont également élucidées. Plus d’éclaircissement sur les notions d’enquête, de sondage et de questionnaire n’en demeurent pas moins expliquées.


Quelques préalables de l’analyse statistique

Disséquant bien l’analyse statistique, le Professeur Côme indique que dès lors que les données sont disponibles et que leur qualité est établie, le chercheur peut commencer l’analyse statistique. Cependant, affirme-t-il, avant toute analyse, le chercheur doit d’une part, maitriser la définition de certains concepts les plus utilisés, d’autre part, il doit connaître la manière dont les variables sont constituées et les données présentées ou échelle de mesure des variables et le type des données. L’auteur estime que ce sont là les préalables majeurs à une analyse statistique.

Analyse statistique descriptive

Pour ce grand Professeur, l’analyse peut se catégoriser selon l’objectif poursuivi, qu’il s’agisse tout simplement d’analyser les données d’un échantillon ou de le faire avec objectif de comprendre la population que cet échantillon représente ou dont il est issu. Le livre précise que le premier objectif est atteint par une simple description, le second requiert d’extrapoler les résultats obtenus à la population censée être représentée, c’est ce qu’on appelle analyse inférentielle qui fait l’objet du chapitre suivant. Ainsi donc, des thèmes sont abordés dans cette partie de l’ouvrage, tels que la distribution des fréquences, les fréquences groupées et par ailleurs les fréquences et pourcentages cumulés, et tant d’autres.


Introduction à l’analyse statistique multivariée


La lecture de ce chapitre déduit que l’analyse multivariée porte sur plusieurs variables à la fois. Elle cherche à établir la relation non nécessairement directionnelle entre deux ou plusieurs variables ou la dépendance, soit d’un ensemble de variables par rapport à un ensemble de variable directionnelle ou alors elle constitue la recherche de la structure qui caractérise un ensemble des données en réduisant leur complexité.


Introduction à la statistique inférentielle


L’auteur conclut ici qu’il faut recourir à la théorie mathématique des probabilités afin de prendre des décisions au sujet des propriétés de la population sur base d’une évidence de l’échantillon. L’écrivain définit inférence comme une généralisation ou une conclusion sur quelques attributs de la population sur base des données d’un échantillon. L’auteur conclut que cette analyse peut porter sur une ou plusieurs variables. L’ouvrage “ analyse statistique en sciences sociales “ montre que la pratique statistique ne se limite pas seulement à l’application des formules. Elle est en premier lieu un raisonnement basé sur l’opérationnalisation de la perception du chercheur de la société et par la suite, une traduction, en termes des chiffres, de la réalité de la société en question. Voilà grosso modo, le contenu synthétisé de cet ouvrage qui a une riche bibliographie, preuve que l’auteur est bien outillé.

Posts récents

Voir tout

La RDC occupe la 9e place

Classement des pays africains les plus attrctifs pour l’investissement Le monde s’y attendait le moins, mais c’est arrivé : la République démocratique du Congo (RDC) est classée 9e pays africain le pl

La très généreuse Denise Nyakeru

Derrière un grand homme, il y a toujours une grande dame. Denise Nyakeru est toujours à côté et dans les pensées de son mari Félix Antoine Tshisekedi. Autant dire qu’elle est non seulement une alliée